PORTRAIT DANS MA VILLE

Formation
Formateur: Jean-Christophe Bechet

PORTRAIT DANS MA VILLE

Construire un projet photo, de l’idée à la prise de vue, de la mise en forme à l’objet final (expo, livre, diaporama…) autour du thème : « Portrait d’une ville », en l’occurrence autour de « Toulouse»  (il peut s’agir aussi d’un village de l’arrière pays, il faut juste qu’il y ait une unité géographique)
 
L’idée est de construire une série photographique autour de ce thème, à la fois large et précis. Tous les styles sont possibles, reportage, paysage, point de vue poétique, portraits, etc… 
 
BUT DE LA MASTERCLASS
Appréhender la construction d’une série cohérente
Mettre en accord « son » message et son approche photographique.
Sortir de la photo « unique » pour envisager la réalisation d’un corpus d’images qui révèle un style et une personnalité
Envisager une finalité collective (exposition ou soirée de projection) ou individuelle (livre, portfolio)
 
 
Les personnes qui s’inscrivent à la première session devront suivre obligatoirement la deuxième.

 

 

Biographie du formateur:

Né en 1964 à Marseille, Jean-Christophe Béchet vit et travaille depuis 1990 à Paris.
Il a auparavant suivi des études d’économie (Aix-en-Provence, 1982-1985), puis de photographie (Arles, 1985-1988) avant de séjourner et de voyager deux ans en Afrique de l’Ouest (1988-1990)
Mélant noir et blanc et couleur, argentique et numérique, 24×36 et moyen format, polaroids et « accidents » photographiques, Jean-Christophe Béchet cherche pour chaque projet le « bon outil » , celui qui lui permettra de faire dialoguer de façon pertinente une interprétation du réel et une matière photographique. Héritier de la « photo de rue », qu’elle soit américaine, française ou japonaise, il a choisi de ne pas abandonner le terrain du « document subjectif » , associant reportage et paysage, portrait et architecture. 
Se méfiant des séries fermées sur elles-mêmes, il cherche dans chaque projet à révéler une spécificité photographique. Son regard sur le monde se construit livre par livre, l’espace de la page imprimée étant son terrain d’expression « naturel ». La place de l’homme dans le paysage contemporain, urbain comme naturel, est au centre de ses préoccupations. Il poursuit en ce moment un travail sur les grands villes Européennes, Asiatiques et Américaines et développe en parallèle plusieurs séries sur les territoires de Haute Montagne
Son travail a été montré dans de nombreuses expositions et dans une vingtaine de livres.
Il est représenté par la galerie « Les Douches la Galerie » (Paris, 10ème)

 

Prix de la formation

Adhérents FPF: 200.00
- Non adhérents FPF: 236.00
Lieu de la formation: Toulouse

Dates de la formation:

-
- Repas: Non compris
Nombre de places: 4
- Liste d'attente: 3
- Gestionnaire de la formation: Myriam Rivals
Descriptif:

Le stage se déroulera en 2 fois 2 Week-end du samedi 10h au dimanche 17h.  

Premier week end 10 et 11 février 2018, 
Second week end 21 et 22 avril 2018
 
Les personnes qui s’inscrivent à la première session devront suivre obligatoirement la deuxième.
 
Des prises de vues seront possibles durant ces deux jours, mais elles devront surtout avoir lieu en dehors de ces deux week-ends. L’idéal serait que les stagiaires viennent au premier stage avec déjà 20 à 30 photos faites sur le sujet qu’ils ont choisi. Ces photos devront être tirées sur papier. Des petits formats A5 ou même 10×15 cm suffisent. Il s’agit juste de tirages de lecture pour avancer dans la réflexion et l’éditing. . 
 
Chaque jour, il y aura des travaux autour de l’éditing et avec des conseils de travail pour mieux gérer son processus de sélection. 
 
Premier week-end 10-11 février 2018
MJC de Castanet Tolosan
20 Avenue de Toulouse, 31320 Castanet-Tolosan
Nous serons accueillis par le club photo Phocal tolosan
 
Deuxième week-end 
Local de Poussière d’image à Toulouse
 
Règlement : Faire 2 chèques de 100€ chacun. Les envoyer en une seule fois à Myriam Rivals 4 impasse Victor Schoelcher 31270 Cugnaux à l’ordre URAPMIP – l’inscription est validée après réception du règlement en sa totalité.
 
Le premier chèque sera encaissé en février le second en avril.
 
attention le repas n’est pas compris dans le tarif.